Contrôle laitier

Le contrôle laitier constitue un instrument indispensable à la gestion du troupeau. Sur la base de la production, de la persistance, des teneurs en matière grasse, protéine et urée du lait, l’éleveur peut établir un plan d’alimentation équilibré et adapté à la production individuelle de ses vaches. Le nombre de cellules donne de bonnes indications sur la santé de la mamelle et la qualité du lait.

Le contrôle laitier est effectué conformément aux directives ICAR, selon la méthode A4 (deux pesée consécutives) ou selon la méthode AT4 (une seule pesée). Dans les exploitations avec robot ou équipées de salles de traite avec débitmètres électroniques, la méthode ATM4 7d (moyenne de production des 7 derniers jours) peut être utilisée.

Contrôle des débitmètres

Débitmètres homologués

Seuls des compteurs à lait reconnus par ICAR et la CTEBS peuvent être utilisés lors du contrôle laitier officiel.

Liste des débitmètres homologués

Service annuel

Tous les compteurs à lait doivent être vérifiés lors du service annuel de la machine à traire. Le contrôle annuel ne peut être effectué que par un service d’inspection reconnu par la CTEBS. La copie du protocole doit être envoyée au service du contrôle laitier de la Coopérative.

Service d’inspection autorisé pour le contrôle annuel des compteurs à lait :

Arnold BERTSCHY AG Grossguschelmuth 46 1792 Guschelmuth
Dairy Service GmbH Grünmattweg 4 8500 Frauenfeld
(avant Lely Suisse)
DeLaval AG Münchrütistrasse 2 6210 Sursee
Gascoigne Melotte Import AG Guglern 2 / Postfach 23 6018 Buttisholz
Lemmer-Fullwood AG Schweiz Amrynhof 6344 Meierskappel
Meier Melktechnik Büchlerhus 6130 Willisau
Melktechnik fenaco Eichenweg 37 3052 Zollikofen
neue NYFARM GmbH Birkenweg 4952 Eriswil
Lorenz NUSSBAUMER Halsacker 24 4535 Kammersrohr
Rindlisbacher AG Schulhausstrasse 46 4564 Obergerlafingen
WestfaliaSurge AG Worblentalstrasse 28 3063 Ittigen
WMB AG Wengenstrasse 6 9436 Balgach
Hans Wüthrich Hauptstrasse 17 4558 Winistorf

Fertalys

FERTALYS test de gestation par le lait

Pour une gestion efficace de la reproduction, il est extrêmement important de reconnaître les vaches qui sont portantes et celles qui ne le sont pas. L’examen précoce de la gestation permet d’identifier aussi rapidement que possible les vaches non-portantes et de les ré-inséminer sans perdre de temps. Il existe plusieurs méthodes pour diagnostiquer une gestation: l’ultrason et le toucher rectal, tous deux effectués par le vétérinaire, sont des méthodes bien connues des éleveurs. Désormais, la gestation peut également être détectée grâce à l’analyse d’un échantillon de lait.

Les partenaires de distribution vous conseillent volontiers : www.fertalys.ch.

Identification mammites MID

L’analyse MID effectuée par Suisselab SA permet d’identifier et de quantifier les 11 principaux agents pathogènes ou groupes d’agents pathogènes provocant des mammites, ainsi que le gène β-lactamase  induisant une résistance à la pénicilline.

Pour plus d’information ou pour vous abonner, merci de contacter le service du herdbook, info@holstein.ch ou au 026 305 59 00.

Plus d’infos sur www.mastitis-test.ch

L’inspection

Dans l’idée du contrôle qualité, et dans le but de garantir la fiabilité des données du contrôle laitier, le service du contrôle laitier réalise des inspections dans les exploitations affiliées. Les exploitations visées présentent en majorité des moyennes de troupeau élevées ou des lactations individuelles records.

Les contrôleurs

Le contrôleur laitier a un rôle clé dans le contrôle des performances. Tous les mois, c’est lui qui relève la production journalière de chaque vache et qui prélève un échantillon de lait pour analyse au laboratoire. Les personnes intéressées par cette activité annexe intéressante peuvent contacter le service du herdbook pour plus d’information.

TCI®

Un indicateur pour la qualité de la période de transition (TCI®, pour transition cow index)

La période allant de 3 semaines avant le vêlage jusqu’à la fin du premier mois de lactation est couramment appelée la période de transition. C’est une phase cruciale dans production laitière, car c’est le démarrage d’une nouvelle lactation, mais aussi parce que c’est le moment de la vie d’une vache où il y a le plus grand risque de maladies, comme par exemple la rétention placentaire, la fièvre du lait, les métrites, l’acidose, l’acétonémie ou bien sûr les mammites. Jusqu’à présent, il est difficile d’évaluer la qualité de la gestion de cette période dans sa propre exploitation. Le TCI® est une valeur qui permet de mesurer l’efficacité de la période de transition. Le principe de calcul est de comparer la production des vaches au premier contrôle, avec la valeur de production attendue en fonction d’une dizaine de critères spécifiques à la lactation précédente. Ces critères sont, par exemple, la quantité de lait produite lors de la lactation précédente, l’âge, les cellules lors de la dernière pesée, la durée du tarissement, etc. Une vache qui passe mal sa phase de transition (par exemple en étant malade au début de la lactation) aura une production laitière plus basse que ce que l’on pouvait attendre d’elle et donc un TCI® négatif. Le TCI® est publié sur l’information mensuelle lors de la première pesée de chaque lactation, à partir de la 2ème lactation.